• http://www.racketiciel.info/media/image/racketiciel/camembert_materiel_licences-rollover.png

    http://www.aful.org/media/image/racketiciel/average5.png

     


    votre commentaire
  • Communiqué de presse – 10 mars 2009

    Cinq associations (Résistance à l’agression publicitaire, Souriez vous êtes filmés, Big brother awards, Robin des toits et Le Publiphobe) viennent d’assigner la RATP et sa régie publicitaire Métrobus (filiale de Publicis et JCDecaux) devant le juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris, pour leur projet d’installation massive d’écrans publicitaires « espions » dans les couloirs du métro parisien. Quatre écrans sont déjà actifs à la station Étoile, et 400 autres sont prévus d’ici à fin juin 2009. Par ailleurs, 800 écrans doivent être installés dans les gares SNCF d’ici à la fin de l’année 2009.

    La première audience aura lieu le 1er avril 2009 à 9 heures, devant la chambre des référés du Tribunal de grande instance de Paris, 4 boulevard du Palais, 75001 Paris, métro Cité. Rendez-vous public devant l’entrée du Palais de justice à 8h30.

    Des capteurs installés dans les écrans permettent de mesurer le nombre de personnes qui passent, et analysent leurs réactions afin de détecter quel élément de l'image a retenu leur attention. Ces capteurs peuvent aussi donner des informations sur l'âge et le sexe des passants réceptifs à chaque campagne.

    La société Majority Report, qui équipe les panneaux avec cette technologie, est elle aussi assignée. Le nom de cette société fait référence au livre et au film Minority Report, dans lesquels le héros se voit interpellé par des écrans publicitaires, capables d’identifier les passants en scannant l’iris de leur œil à distance.

    La démonstration du procédé dit « capteur de visage », sur cette vidéo en ligne de la société Quividi (concurrente de Majority Report), parle d’elle-même :

    http://www.quividi.com/fr/in_action.html

    Les 3 sociétés sont poursuivies pour violation de la législation sur la vidéosurveillance, ici utilisée à des fins purement mercantiles. De plus, les associations dénoncent la mise en place probablement illégale de dispositifs d’analyse de données biométriques, installés sans aucune concertation, et à l’insu total des usagers et du personnel de la RATP.

    Cerise sur le gâteau : ces écrans sont également équipés de capteurs Bluetooth, capables d’envoyer des messages publicitaires sur les téléphones portables. Métrobus, qui assure que cela dépendra d’une démarche active du passant (qui devra s’approcher du panneau), oublie de préciser qu’elle avait d’abord prévu d’arroser directement les téléphones avec des messages publicitaires, mais que son projet s’était vu retoqué par la CNIL (2).

    Or le Bluetooth, outre son caractère intrusif, est dans le collimateur des experts en santé publique : les dernières études internationales, validées notamment par l'OMS et le Parlement européen, dénoncent les risques sanitaires graves de ces technologies sans fil. Les usagers vont ainsi être soumis à un rayonnement électromagnétique supplémentaire et potentiellement dangereux, notamment pour les personnes électrosensibles (3).

    Renversement des rôles

    Cinq ans après le retentissant procès « des 62 », au cours duquel la RATP et Métrobus avaient demandé 1 million d’euros de dommages et intérêts à 62 antipublicitaires qui avaient barbouillé des affiches dans le métro, les rôles sont donc aujourd’hui renversés : au tour de la RATP et de Métrobus de se retrouver sur le banc des accusés !

    C’en est désormais fini d’une certaine impunité en matière d’agression publicitaire. Ceux qui sont, à l’origine, simplement censés assurer nos déplacements quotidiens, vont devoir rendre des comptes sur leur politique de harcèlement publicitaire, menée à l'encontre des citoyens.

    Cette action bénéficie du soutien de personnalités politiques : une question orale a été posée au gouvernement à ce sujet par Martine Billard, députée de Paris, le 18 février dernier ; le conseil de la Mairie du XIè vient d’adopter à l’unanimité un vœu au Maire de Paris demandant la suspension de l'installation des écrans ; le groupe des Verts au conseil de Paris va aussi déposer un vœu dans ce sens, aujourd’hui le 10 mars.

    Rappelons enfin que les recettes publicitaires ne représentent qu’environ 1,7 % du budget de la RATP. Une augmentation de 5% du prix du billet suffirait pour faire disparaître toute la publicité du métro parisien (4), et rendre ainsi celui-ci plus agréable à utiliser.

    Contacts presse :
    - RAP : David Sterboul 04 66 29 82 85 ; Charlotte Nenner, 06 22 73 08 73 ;
    - Souriez Vous Êtes Filmés : Jean-Pierre Petit, 06 07 72 22 75

     

    (1) http://www.metrobus.fr/numerique/numeriflash.html
    (2) http://www.cnil.fr/index.php?id=2537
    (3) http://www.robindestoits.org
    (4) http://www.metrobus.fr/images/Metrobus/pdf_etc/communiqueratp012009.pdf


    Documents :

    Télécharger le Communiqué au format Pdf
    Dossier de presse écrans espions ACL version 09 02 2009
    CP du 22 janvier 09

     



    http://antipub.org/

    .cellule{position:relative; padding:2px; background-color:white; margin:1px; border:3px; border-color:#971426; border-style:solid; width:140px; color:black; } .lien {color:black; } .a.lien:hover, .a.lien:link, .a.lien:active, .a.lien:visited { text-decoration: none; color:black;} <script type="text/javascript"> rub1 = ' <a href="index.php?page=antipub" target="_self">> Contre la pub</a> <br>' +'<a href="docs/sexisme.pdf" target="_blank">> Contre la pub sexiste (.pdf)</a><br>' +'<a href="docs/ecole.pdf" target="_blank">> Contre la pub &agrave; l\'\&eacute;cole (.pdf)</a><br>' +'<a href="docs/RectoTractPolluVisuel.pdf" target="_blank">> Pollution visuelle (rect) (.pdf)</a><br>' +'<a href="docs/VersoTractPolluVisuel.pdf" target="_blank">> Pollution visuelle (vers) (.pdf)</a><br>'; rub2 ='<a href="index.php?page=cp/cp_100309" target="_self">>&Eacute;crans de pub du m&eacute;tro : la RATP et M&eacute;trobus assign&eacute;s au TGI</span><br>' +'<a href="index.php?page=cp/cp_200309" target="_self">>Pour en finir avec &laquo; l&rsquo;effet d&eacute;vastateur &raquo; de l&rsquo;affichage publicitaire sur le paysage 20.03.09</span><br>' +'<a href="index.php?page=archivescomm" target="_self">> Anciens communiqu&eacute;s</a><br>'; rub3 ='<a href="index.php?page=livres" target="_self">> S&eacute;lection d\'ouvrages<br>critiques</a><br>'; rub4 = ' <a href="index.php?page=revuepresse2009" target="_self">> 2009</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2008" target="_self">> Archives 2008</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2007" target="_self">> Archives 2007</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2006" target="_self">> Archives 2006</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2005" target="_self">> Archives 2005</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2004" target="_self">> Archives 2004</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2003" target="_self">> Archives 2003</a> <br>' +'<a href="index.php?page=revuepresse2002" target="_self">> Archives 1999 à 2002</a> <br>'; rub5 ='<a href="index.php?page=toiles/latoile82" target="_self">> Le dernier Num&eacute;ro</a> <br>' +'<a href="index.php?page=toiles/lestoiles" target="_self">> Tous les Num&eacute;ros</a> <br>'; rub6 ='<a href="index.php?page=rapechos/table" target"_self">> Table des matières</a> <br>' +'<a href="index.php?page=rapechos/rapechos" target="_self">> Le journal</a> <br>'; rub7 ='<a href="index.php?page=florence" target="_self">> Florence Montreynaud</a> <br>' +'<a href="index.php?page=francois" target="_self">> Fran&ccedil;ois Brune</a> <br>'; rub8 ='<a href="index.php?page=florence" target="_self">> Florence Montreynaud</a> <br>' +'<a href="index.php?page=francois" target="_self">> Fran&ccedil;ois Brune</a> <br>'; rub9 ='<a href="index.php?page=florence" target="_self">> Florence Montreynaud</a> <br>' +'<a href="index.php?page=francois" target="_self">> Fran&ccedil;ois Brune</a> <br>'; function fermer(e) { document.getElementById("rubrique"+e).innerHTML = ''; document.getElementById("rubrique"+e).style.position = 'absolute'; } function go(n) { document.getElementById("rubrique"+n).style.position = 'relative'; if(n == 1) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub1 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 2) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub2 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 3) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub3 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 4) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub4 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 5) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub5 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 6) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub6 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 7) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub7 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 8) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub8 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } if(n == 9) { document.getElementById("rubrique"+n).innerHTML = rub9 + " <a class='lien' href='javascript:fermer("+n+")'><br>[Fermer]</a><br><br>"; } } </script>

    votre commentaire
  • BANKSTER

    "Vol au dessus de tout soupçon"

    FMI, RESERVE FEDERAL, BANQUE CENTRALE, DEMOCRATIE, GOUVERNEMENT, SERVICE PUBLIQUE, DIRIGEANTS, FISC

    COMMENT FRACASSER CHAQUE AGENCE BUREAUCRATIQUE CONFISCATOIRE DE MONNAIE CONNU A CE JOUR

    ... un livre d'Économies Spirituelles sur les $$$
    et
    se souvenir de qui on est.

     

    Extrait de Bankster: Tout argent ‘naît que dès lorsqu'il est emprunté'. L'argent n'existe pas jusqu'à ce que quelqu'un l'emprunte. C'est de ‘l'argent basé sur une dette', par conséquent ce n'est pas vraiment de l'argent puisque le véritable argent est basé sur une substance – l'or, l'argent, etc. Si l'« argent » naît que dès lors qu'il est emprunté, alors cela signifie qu'il n'existe pas. Ainsi, où est l'« intérêt » ? Il n'existe pas. Comment peut-il être payé ? Il ne peut pas être payé parce qu'il ne fait pas partie de ce qui est créé. Il n'existe simplement pas. La monnaie que nous employons est basée sur notre futur travail que les gouvernements (politiciens) ont promis aux banquiers. De futures générations sont déjà contraintes à payer une dette qui n'existe pas. Pour comprendre L'Argent Dette, nous vous proposons de visionner un documentaire animé, dynamique et divertissant, de l'artiste et vidéographe Paul Grignon qui explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D'ARGENT-DETTE avec une bande son française et des termes compréhensibles par tous !

    99% de la population ignore encore le processus de création monétaire. Ainsi lorsque vous l'aurez assimilé à votre tour, soyez certain de bien faire la distinction entre les répercussions privées et publiques de ce système. Utiliser un systeme d'argent dette pour nos investissements privés, nous le faisions à notre insu jusqu'a maintenant. Le fait que les états européens aient décidé d'abandonner récemment le droit régalien des peuples de battre leur monnaie et ceci sans leur consentement est autrement plus inquiétant. (A noter tout de meme que d'un point de vue privé, l'absence de pleine divulgation et d'égale contrepartie sur le contrat de prêt bancaire peut apparaitre comme frauduleux)

    Extrait de FauxMonnayeurs.org: Depuis 1973 et en application depuis 1974, puis entériné par l'article 104 du traité de Maastricht et finalement transposé dans l'article 123 du traité de Lisbonne, l'Etat a supprimé le recours à l'émission de bons du trésor (emprunt d'état, exempt d'intérêts) puis s'est interdit toute création monétaire en interdisant tout recours à l'emprunt auprès de sa banque centrale à travers le traité européen et ceci pour tous les états européens. Cet état de fait, malicieusement déguisé, rend tout investissement "hors de prix". Ainsi nous sommes assis sur une montage de dettes artificielles dont les conséquences sont dramatiques: Diminution générale du pouvoir d'achat, extension de la pauvreté et misère absolue pour une majeure partie de la population terrestre. Comment peut-on perdre à ce point le plus élémentaire bon sens pour vouloir légitimer le fait qu'un Etat paye un intérêt à un système bancaire privé pour l'usage de sa propre monnaie, qu'il pourrait émettre lui-même, sans intérêt ?

    La réponse(hypothèse actuelle) semblerait se situer dans le fait que bon nombre de haut fonctionnaires, ministres ou anciens ministres siègent ou ont siégés au conseil d'administration de banques privées (voir aussi 'le choix de la défaite' sur notre page videos). Nous voila dans un esclavagisme moderne grâce à la haute trahison de nos élus qui cherchent désespérement des solutions "pansements" aux conséquences du SEUL problème qu'ils ont eux même instauré par décret dans le plus grand silence et sans la moindre concertation ils ont vendu TOUS nos biens, nos propriétés, nos corps et ceux de nos enfants a des banquiers privés.

     BANKSTER.TV


    1 commentaire
  • La remballe, une pratique interdite, et pourtant...

    http://www.dailymotion.com/video/x37kqz_la-remballe-en-boucherie_news 


    votre commentaire
  • Pour chaque député non réélu, les Français devront payer 417 120 euros = 60 mois x 6952 euros.
    > > > C'est la nouvelle indemnité chômage des députés ! Repris ce matin sur RMC par JJ BOURDIN qui souligne que les élus de la gauche à la droite sont tous d'accord !
    > > > La plupart des médias n'en parlent pas !
    > > > A l'issue des 5 ans d'indemnités, les députés non réélus percevront " à vie " 20 % de ce traitement : Soit 1390 euros par mois.
    > > > Alors, faîtes des efforts, travaillez pour payer des impôts qui serviront à payer les "golden parachutes" de nos députés.
    > > > Mais pourquoi 5 ans ? C'est précisément le temps d'une alternance législative.
    > > > Ce vote intervient au moment où les candidats nous parlent des efforts que devront consentir les Français pour réduire la dette et dénoncent le train de vie dispendieux de l'Etat !
    > > >
    > > > L'information sur la nouvelle indemnité "chômage" des députés a été révélée par "Le Canard Enchaîné" le 7 février 2007. Puis reprise et précisée par le Midi Libre, le 1er Mars 2007. Curieusement, ce sont les seuls médias à en avoir parlé. Silence total du côté des télés, radios ou des autres journaux, habituellement pressés de dénoncer les parachutes en or de certains grands patrons (certes avec raison...).
    > > > Pourquoi se taisent-ils sur cette affaire ? Sans doute parce que cette loi a été votée en douce, par tous les groupes politiques, UMP, PS, UDF et PCF, qui savent parfaitement s'entendre lorsqu'il s'agit de s'octroyer des avantages sur le dos des Français.
    > > > Avant de quiter son perchoir, Jean-Louis Debré a fait voter à l'unanimité et dans le silence complet, une loi pour que désormais, un député non réélu touche pendant 60 mois au lieu de 6 mois son indemnité mensuelle nette qui est à ce jour - selon info sur site Assemblée nationale - de 5178 euros, soit 6 952 euros
    > > > Brut. Chaque député non réélu coûte donc aux Français 417 180 euros sur 5 ans ! Sans parler ce ce qu'il
    > > > Leur coûtera " à vie " ! Ces indemnités ont été attribuées aux députés et définies par l'ordonnance
    > > > N° 58-1210 du 13 décembre 1958. L'indemnité de base est calculée "par référence au traitement des
    > > > Fonctionnaires occupant des emplois de l'État classés dans la catégorie présentement dite hors échelle.
    > > > Elle est égale à la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie",
    > > > Ce qui correspond au traitement d'un conseiller d'État ayant moins d'une année d'ancienneté dans son
    > > > Grade. S'y ajoute l'indemnité de résidence, comme pour les fonctionnaires, au taux de 3 %. Selon l'article 2 de l'ordonnance précitée :
    > > > "L'indemnité parlementaire est complétée par une indemnité dite de fonction".
    > > > Le montant de cette indemnité est égal au quart du montant de l'indemnité parlementaire (indemnité Parlementaire proprement dite majorée de l'indemnité de résidence)
    > > > Depuis le 1er février 2007, les indemnités mensuelles brutes sont les suivantes :
    > > > - Indemnité de base : 5 400, 32 euros
    > > > - Indemnité de résidence (3 %) : 162, 01 euros
    > > > - Indemnité de fonction (25 % du total) : 1 390, 58 euros
    > > > Soit brut mensuel 6952, 91 euros .
    > > > Retenues obligatoires devant être déduites du brut mensuel diverses retenues :
    > > > - Cotisation à la caisse des pensions pendant les 15 premières années de mandat : 1 153, 08 euros
    > > > - Contribution exceptionnelle de solidarité : 55, 62 Euros
    > > > - Contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale : 539,55 euros
    > > > - Cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,00 euros
    > > > Soit net mensuel 5 177, 66 euros.
    > > > Avant de quitter la présidence de l'Assemblée Nationale, Jean Louis Debré, nouveau président du Conseil constitutionnel, a fait un joli cadeau à ses amis députés de tous les partis !
    > > > Bien entendu cette généreuse "indemnité chômage" est totalement inconditionnelle, et l'heureux bénéficiaire de cette jolie rémunération de 5 ans, n'est tenu à aucun engagement quelconque, comme par exemple justifier de la recherche d'un nouvel emploi, d'une visite mensuelle auprès d'un conseiller ANPE, ou d'une activité justifiant cette "aide sociale"... Bref, tout ce qui est demandé à des chômeurs ordinaires.
    > > >
    > > > Voilà de quoi crève la République, de la corruption de ses élites, car évidemment aucun parti n'a protesté, vu que tous bénéficieront des largesses de M. Debré.
    > > > Si vous êtes scandalisé et refusez d'être pris pour un con,
    > > > Diffusez au moins ce message!
    > > > Sinon contentez-vous de payer !
    > > > Vive la République bananière ! Vive la France !  

    >
    Yahoo! Mail : Stockage illimité et Messenger intégré. Changez aujourd'hui de mail !

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique